Combien faut-il en général verser à l’ouverture d’un compte bancaire en ligne ?

D’après les résultats d’une étude récente, les banques traditionnelles perdent leurs clients au profit des banques en ligne, entre autre aussi parce que beaucoup de jeunes actifs comparent en permanence les offres et préfèrent ouvrir leurs comptes dans les fintechs.

Pas de versement minimum à l’ouverture d’un compte bancaire en ligne

Ce plébiscite des banques en ligne s’explique en partie par les avantages tarifaires, la facilité d’accès aux services, la diversité des produits, la hausse des rendements, la flexibilité des conditions d’accès.

La plupart des banques 100% dématérialisées n’imposent pas de dépôt moyen minimum. Néanmoins, certaines exigent quelques dizaines d’Euros à l’ouverture du compte et proposent des offres de bienvenue allant de 80 à 160 € pour compenser le dépôt obligatoire.

Les banques en ligne demandent souvent au client de justifier d’un minimum de revenus ou d’effectuer régulièrement des opérations pour bénéficier de la gratuité. L’idée est de faire tourner le compte, afin de demeurer toujours actif.

En effet, pour se passer des conditions de ressource et bénéficier des services gratuits, le souscripteur doit effectuer un certain nombre d’opérations dans un temps défini par l’établissement. Une banque qui accepte les ouvertures de compte sans versement minimum peut demander un abonnement mensuel ou priver le client de découvert autorisé.

Il est conseillé d’analyser les différentes offres et de choisir celle qui correspond le mieux à sa situation financière et à ses objectifs.

  1. Pourquoi les banques exigent-elles des conditions de dépôt à l’ouverture ?

Le montant du premier versement varie de 20 à 300 €, selon les établissements. Il donne droit entre autres aux moyens de paiement, prélèvements, virements, consultations de relevés de compte, éditions de RIB et services d’accès à distance. La carte bancaire et le chéquier n’ont aucun intérêt lorsque le compte n’est pas crédité.

Des banques en ligne s’en servent pour assurer le bon fonctionnement des services, c’est-à-dire  pour couvrir les éventuels frais afférents au compte. Cette somme est souvent compensée par une offre de bienvenue qui s’échelonne de 80 à 160 €. Elle peut aussi être disponible sur le compte du client.

Le versement initial permet au client de demander un découvert autorisé pour subvenir à ses besoins.

  1. Comment ouvrir un compte bancaire sans versement minimum ?

Il est possible d’ouvrir un compte bancaire en ligne et d’y verser de l’argent plus tard. Dans ce cas, le souscripteur doit opter pour une carte bancaire prépayée ou à autorisation systématique pour effectuer ses opérations courantes. Le rechargement se fait par virement, en espèces ou par Paypal.

Certaines banques en ligne sans versement minimum offrent des cartes bancaires gratuites, sous condition de paiement d’un abonnement mensuel.

Une autre alternative consiste à s’orienter vers les banques 100% digitales qui imposent des conditions de revenu net allant de 1 000€ à 1 600€. Une fois la souscription effectuée, le client accède à son compte à distance, bénéficie de crédit en ligne et peut investir en bourse.

  1. Quelques comptes bancaires sans condition de dépôt

De Boursorama Banque à Hello Bank, en passant par ING Direct et Fortuneo, lesconditions d’ouverture d’un compte bancaire diffèrent d’une banque en ligne à une autre. Si certaines imposent le versement d’un montant à l’ouverture, d’autres n’exigent aucun montant à la souscription. En règle générale, le premier versement est la seule obligation de dépôt, le souscripteur n’est pas obligé d’approvisionner son compte d’un certain montant chaque mois.

Monabanq

Monabanq convient aux jeunes actifs qui n’ont pas encore d’activité rémunérée car elle n’exige aucun versement minimum mensuel ni de conditions de revenu. Toutefois, les clients doivent créditer leurs comptes de 150€ à la souscription.

Le souscripteur doit payer un abonnement de 2€ par mois pour obtenir une carte bancaire Visa gratuitement. Par ailleurs, les dépôts de chèques sont gratuits dans les distributeurs automatiques CIC.

Boursorama Banque

Boursorama Banque ne facture pas les opérations courantes effectuées, en France et en Zone SEPA, la fintech est  d’ailleurs classée la « Banque la moins chère » en 2018. Elle n’impose pas de versement mensuel, mais le client doit effectuer un dépôt d’au moins 300€ et justifier d’un revenu minimum mensuel de 1 000€ ou d’une épargne de 2 500€ pour obtenir la carte Visa Classic. La Banque en ligne offre un bonus de 80€ à chaque nouveau souscripteur.

Au-delà de cette flexibilité, Boursorama propose une gamme de produits, dont le crédit à la consommation, la bourse et les supports d’épargne.

ING Direct

ING Direct, un des pionniers du marché de la banque en ligne en France, exige un revenu minimum de 1 200€ et un premier versement d’au moins 300€ pour obtenir la carte Gold MasterCard.

Elle possède un des services clients les plus réactifs du marché. La plage horaire d’intervention de ses conseillers est large, ce qui permet de satisfaire de nombreux clients.

Le compte N26

Le compte N26 est accessible sans conditions de versement, de revenus et de commissions sur les paiements à l’étranger. Cette néo-banque offre la possibilité de retirer de l’argent dans toutes les devises étrangères.

 Le compte C-zam

Le compte C-zam est accessible à 5€, sans conditions de dépôt, de revenus et de découvert. Le client doit payer un abonnement de 1€/mois, afin de bénéficier d’un MasterCard, d’un RIB nominatif et de bien d’autres fonctionnalités.

D’autres questions sur le sujet